Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 22:57

 

 

On  pourrait tous se donner rendez-vous le 19 mars prochain pour la grève générale, à laquelle appelle huit syndicats. Avec une manifestation monstre à Paris, à 14 h, place de la République.


Le 19 Mars prochain, la France manifestera à nouveau sa colère face aux mesurettes proposées par le président de la République.

Pour la très grande majorité des salariés du privé et particulierement dans les PME et TPME, la question se pose de comment faire grève ?

La grève se définit comme une cessation collective et concertée du travail (au moins 2 personnes si la grève est limitée à une entreprise ou en-dehors pour un mouvement dont les revendications vont au delà du cadre de l'entreprise) en vue d'appuyer des revendications professionnelles.

Ainsi, les syndicats (qu'ils aient été jugés représentatifs ou pas) n'ont pas de rôle exclusif dans le déclenchement d'une grève (leur intervention n'est nullement obligatoire même si dans la pratique il est fréquent que les organisations syndicales initient ou appuient le mouvement).

D'autre part, aucun préavis légal n'existe (les grévistes peuvent donc cesser le travail dès que l'employeur a eu connaissance de leurs revendications). Par ailleurs, la grève n'est pas limitée dans le temps (heures, jours, semaines...). Enfin, une convention collective ne peut pas fixer de durée de préavis dans la mesure où celle-ci ne peut avoir pour effet de limiter ou de réglementer pour les salariés l'exercice du droit de grève constitutionnellement reconnu ; seule la loi peut créer un délai de préavis de grève s'imposant à eux (Cour de cassation, Chambre sociale, arrêt du 7 juin 1995).

A propos des revendications :

1) Les revendications des salariés grévistes peuvent dépasser le simple cadre de l'entreprise (grèves générales pour les salaires, les retraites, etc.).

2) Les grèves "mixtes" (revendications qui revêtent à la fois un aspect politique et un aspect professionnel ; par exemple grève contre la politique économique et sociale du gouvernement) sont licites. En revanche, sont considérées comme illicites les mouvements qui revêtent un caractère purement politique sans rapport avec des questions d'ordre professionnel.

A voir: http://www.19mars2009.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens