Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 00:09



Alimenté par des révélations en cascade, le débat sur la rémunération des dirigeants d'entreprise en temps de crise a poussé le gouvernement à intervenir, mais il est aussi devenu le reflet des difficultés et inquiétudes du moment.

Stock-options à la Société générale ou chez GDF Suez, parachute bien doré chez Valeo, bonus dans une filiale du Crédit Agricole (Cheuvreux), chez Natixis... Alors que la crise se fait de plus en plus aiguë, avec son cortège de licenciements, la presse révèle quasiment chaque jour des cas de rémunérations exceptionnelles.

Toutes les situations ne se valent pas: si la Société générale -comme Valeo, Cheuvreux ou Natixis- a profité des aides de l'Etat pour faire face à la crise, ce n'est pas le cas du groupe GDF Suez, bénéficiaire. Il n'empêche: les dirigeants de l'une et de l'autre ont finalement renoncé à leurs rémunérations exceptionnelles, perçues dans l'opinion comme autant d'"affronts" en temps de vaches maigres.

Alors que le Medef plaide pour une "auto-régulation" et traîne carrément des pieds sur la question, les décisions au plus haut niveau concernant les rétributions des dirigeants d'entreprise interviennent alors que la contestation sociale semble se radicaliser, comme chez Sony, Continental, La Poste ou l'usine 3M de Pithiviers (Loiret) dont le directeur a été brièvement séquestré, le tout sous le regard compréhensif des syndicats.

L'institut CSA ne croit pas pour autant que le pays veuille "un nouveau mai 68 ou décembre 95". Mais "il peut y avoir des agrégations de désespérance" autour de questions symboliques comme les rémunérations, dit-il.

« Supprimer les stock-options n’a aucun sens. Il faut avoir un système de rémunération compétitif sinon nos managers partiront ailleurs » affirmait Maurice Lévy, en Juin 2006.

Mr Lévy détiendrait au global, environ 4,6 millions d’actions. Et on estime que sa plus value potentielle sur ses stock-options s'élèverait à plus de 7 millions d'euros.
Normal qu'il ait la rage après ceux qui veulent supprimer les bonus, Master Maurice.
 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens