Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 22:04

pollution air

Depuis des mois, la Direction de Publicis Consultants a été alertée par un sondage de salariés et le CHSCT sur l’existence de symptomes liés à l'air dans les locaux du 24. De nombreux collaborateurs se plaignent de maux tels que des irritations de la muqueuse, de céphalées, symptômes occulaires, etc..
Depuis des mois, rien n’est fait et la médecine du Travail, interrogée à ce sujet se montre paticulièrement inéfficace. (il n'y aurait plus de medecin du travail s'occupant de Publicis, un comble  !!!)

Que dit le site du gouvernement http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/pollution/ au sujet de l'air des bâtiments ?


-Que les bâtiments (surtout à usage collectif ) sont créés pour y vivre. Leur construction doit garantir les occupants contre les agressions de l’environnement extérieur et créer un environnement intérieur qui les satisfasse.

- Que les risques pour la santé  peuvent être gérés par une maîtrise des sources polluantes (produits de construction, équipements de combustibles et équipements aérauliques, activités d’entretien et d’amélioration des bâtiments...) et par une ventilation qui puisse garantir un renouvellement d’air non pollué. Une épuration par filtration ou absorption peut être envisagée.

-Que le syndrome des bâtiments malsains (SBM) se définit par l’association de symptômes, diversement associés entre eux. Il repose exclusivement sur l'interrogatoire. Ce syndrome est par définition subjectif, bien que sa réalité ne soit plus contestée. Il associe une ensemble de symptômes mal définis (LYLES et al. 1991) tels que fatigue, irritation muqueuse (gorge sèche, nez sec, picotements oculaires), céphalées, divers symptômes oculaires (prurit, irritation, écoulement), sensation de peau sèche, gêne respiratoire, sifflement, congestion des sinus, difficulté à porter des lentilles de contact, goût inhabituel dans la bouche, langue et lèvres sèches, gorge serrée, prurit, nausée, difficulté à se concentrer, avec mémoire diminuée, nez bouché, poitrine oppressée, éternuements, engourdissements, étourdissements, sensations d’éblouissement.


Chacun des symptômes considéré isolément est banal ou partagé avec d'autres affections telles que rhinite allergique, un syndrome viral, un syndrome dépressif, ou un syndrome de fatigue chronique. Le plus souvent, ce syndrome est associé à la climatisation d'un immeuble, mais il faut souligner qu'il est également rapporté dans les immeubles non climatisés, chez 20 et 30 % des sujets. On considère qu’un immeuble est "malade" lorsqu’un pourcentage non négligeable, dit excessif, des occupants de ce bâtiment se plaint de ces manifestations. Ce caractère excessif est défini comme "supérieur à ce qui est habituellement observé comme plaintes lors des interrogatoires d'un groupe standard d'employés de bureau" sans plus de précision. L’OMS estimait, en 1986, que la prévalence de ce syndrome était de 10 à 30 % chez les occupants des immeubles climatisés récents ou rénovés.

La climatisation favorise la survenue du SBM. De nombreux autres facteurs ont été impliqués dans la physiopathologie du SBM : qualité des techniques des systèmes de climatisation, entretien de ceux-ci et conditions psychologiques du travail. La liste n'est pas limitative, ce qui rend compte de la complexité de la situation : ainsi, vouloir trouver une relation de cause à effet entre un seul facteur et le SBM apparaît impossible. Il faut s'intéresser aux conditions qui peuvent favoriser certains des facteurs étiologiques.

 *  La re-circulation de l'air
L'apparition des syndromes associés à la re-circulation de l’air est contemporaine de la crise énergétique des années 70. Les systèmes de climatisation ont été conçus pour autoriser une réutilisation de l'air extrait. Ce procédé impose de ne pas diminuer le pourcentage d’air neuf en deçà d’une valeur afin de prévenir le confinement. On admet que 30 % d’air extérieur dit "neuf" est la limite inférieure à ne pas franchir. Les débits de ventilation au-dessous de 10 à 15 litres par seconde et par personne seraient associés à l'apparition des signes du SBM. Cette hypothèse séduisante n'a pas été, à ce jour, confirmée.

    * L’entretien du système de ventilation/climatisation
L'entretien des bâtiments jouerait un rôle dans la genèse du SBM. Les autres facteurs identifiés sont l'éclairement excessif, une humidité relative trop basse, inférieure à 40 %, et la présence de fibres de verre dans les bureaux. Ces facteurs sont une conséquence indirecte de cet entretien défaillant, associé à une conception inadaptée.

    * Les micro-organismes, bactéries et champignons
D'autres auteurs mettent en cause dans la survenue du SBM, la présence excessive de bactéries et de champignons. Les bactéries peuvent se développer dans les locaux, être apportées de l'extérieur ou être émises par les humains. Leurs concentrations peuvent être mesurées dans l’air ambiant. Le nombre de bactéries retrouvées dans l’air d’une pièce est fonction du nombre de sujets qui y résident. L’hypothèse étiologique " bactérie " du SBM suggère qu'au-delà d’une certaine quantité, le contact de ces bactéries avec les sujets présents dans le local est responsable des symptômes. Cette hypothèse concerne également les champignons. Les micro-organismes seraient en fait un marqueur de l'état d'entretien des systèmes de climatisation mais la présence de bactéries, notamment gram-négatives avec leurs endotoxines, pourrait avoir un rôle direct dans la genèse du SBM.

    * La conception du système de climatisation
La conception du système de climatisation apparaît importante, car elle peut favoriser ou non le développement de micro-organismes, faciliter ou non le nettoyage et l'entretien, et une qualité d’air neuf variable .

Le 11 mars a lieu une réunion du CHSCT à ce sujet. Il est réellement temps que l'on arrête de se foutre des conditions de travail du 24 et il y a urgence à prendre en considération ce problème.

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens