Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 19:50

theatre

 

Doit-on s’interroger une nouvelle fois sur les nouvelles formes, souvent expérimentales, mais très particulières, qui naissent de la recherche scénique au sein du Groupe Publicis ?
A en juger par la réaction théatrale dramatique de notre grand DRH-metteur en scène Benoit Roger Vasselin, la réponse est assurément « oui ».
Jeu de variations, de répétitions et d’obsessions, la nouvelle pièce de BRV n’a pas fait dans le subtil : gros bras postés à l’entrée de l’agence, changement de serrure et interdiction de pénétrer à un délégué syndical dans son entreprise.
Dernier volet du cycle consacré à Gilbert Bougréau, qui vient de remporter un important procès pour discrimination syndicale et licenciement abusif, la nouvelle pièce empreinte aux pires auteurs un thème bien belliqueux. L’acharnement féroce des personnages ( les sbires de BRV) à exiger un départ précipité de Gilbert Bougréau est exploré dans un entremêlement des genres, entre farce, vaudeville et tragédie.
Cette exploration, bien peu brillamment réalisée, reste prise dans le carcan d’une idéologie anti-syndicale qui est avant tout un exercice formel.

La seule explication à un tel fiasco ne peut être mis que que sur le compte du désespoir. Desespoir de n’avoir pu, une nouvelle fois, porter atteinte auxdroits des représentants du personnel.
Mais “Le désespoir est le seul péché impardonnable.” disait Marcel Achard...

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens