Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 21:34

  eb

 

Devant ses actionnaires, à l'occasion de leur assemblée générale, Maurice Lévy a encore essayé de désamorcer la polémique sur sa rémunération différée de 16 millions d'euros.


En renfort, Elisabeth Badinter, présidente du conseil de surveillance, a clairement affiché son soutien au président du directoire. «Aucune entreprise n'a jamais eu un meilleur capitaine. Il est rassurant pour nous tous qu'il soit à la barre. Son expérience est indispensable et nous avons la certitude qu'il saura nous mener à bon port» a-t-elle déclaré.

Amaury de Sèze, membre du conseil de surveillance et président du comité de rémunération, a de son côté rappelé que cette enveloppe de 16 millions correspondait à une «rémunération conditionnelle différée».

Elisabeth Badinter, avec une fortune de 652 millions d'euros est la 4ème femme la plus riche de France.

Elle préside le conseil de surveillance de Publicis depuis 1996, et en détient 10% du capital.

 

Lire aussi : http://www.latribune.fr/

et http://www.lesechos.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

rockandlaw 30/05/2012 22:59

Pourquoi doit-on se justifier de tout ?

Il a gagné son argent, il a gagné ! C'est tout.

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens