Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 22:55

9782350760810
Depuis décembre, la liste des entreprises et des sites frappés par un conflit salarial s'allonge quotidiennement. Et le flot n'est pas près de s'interrompre tant les négociations salariales 2010 partent un peu partout sur des bases tendues. Une note de la direction générale du travail (DGT), transmise mi-janvier au gouvernement et dévoilée par « Le Monde », le confirme : « Les revendications salariales mobilisent fortement. »

-Chez Materne, à Boué (Aisne), une majorité des 250 salariés ont bloqué les chaînes de production de compotes pendant trois jours en fin de semaine dernière.  A l ‘issue de ce mouvement, les personnels touchant les plus bas salaires (une centaine au total) ont obtenu, en plus des 0,9 % conventionnels, une augmentation de 3 /%.
-Chez l’équipementier automobile Knorr Bremse, à Lisieux (Calvados), les salariés ont débrayé une journée à l appel de la CGT et de la CFDT à la troisième séance de négociations à la mi-février et, alors que la direction ne leur proposait qu une augmentation de 1 /%, salaires et primes confondus, ils ont gagné une augmentation générale de 2,5 /% des salaires, ainsi qu une hausse de 2,5 /% des différentes primes.
-Chez Shelbox, à Alès (Gard), après une grève de dix jours, suivie par 98 /% par le personnel, la direction a du octroyer une augmentation générale des salaires de 3 /%..
.

Dès cet automne, une étude d'Entreprise & Personnel, une association de DRH, annonçait la remontée des conflits salariaux « au fur et à mesure que beaucoup de salariés se sentiront rassurés sur leur emploi ». Comme le résume François Chérèque (CFDT), « les salariés ont consenti beaucoup d'efforts en 2008 et 2009, et veulent qu'on leur rende la monnaie de leur pièce ». Le retour, timide, de l'inflation - l'Insee prévoit 1,2 % cette année -vient en outre alimenter leurs exigences, tout comme la perspective de toucher cette année un intéressement et/ou une participation au titre de 2009 nuls ou limités.

Selon une enquête du cabinet Mercer réalisée auprès de 300 grandes entreprises, les revalorisations ne devraient être que très légèrement plus marquées qu'en 2009. Surtout, près d'une entreprise sur quatre prévoit des gels de salaire (contre 30 % l'an passé), un taux trois fois plus élevé qu'habituellement. 

Autre source potentielle de conflits : alors que 2008 avait vu le retour des augmentations générales, 2010 devrait, comme 2009, être marqué par une forte prédominance des augmentations individuelles. 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens