Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 22:02

François Krug

Journaliste Rue89
esclavage3gLes salariés du groupe Atos, « partenaire informatique » des Jeux olympiques,
sont gâtés. Leur PDG, l'ancien ministre de l'Economie Thierry Breton, propose aux volontaires d'assister aux JO... en venant travailler à Londres pendant leurs vacances.
La bonne nouvelle a été annoncée aux salariés le 23 décembre, dans un e-mail du PDG – pardon : dans une « CEO communication », puisque l'anglais est la langue officielle du groupe français.

Ce n'est donc pas une expérience unique que leur propose Thierry Breton, mais carrément une « once in a lifetime chance » : quarante volontaires vont pouvoir partir à Londres et assister aux Jeux olympiques.

Ils auront accès aux coulisses de l'événement, et pourront croiser des athlètes... et surtout des collègues. Il s'agit en effet d'aller renforcer l'équipe travaillant déjà à Londres :

« L'équipe s'agrandit vite et doit être complétée de quarante volontaires au moment des Jeux – nous vous invitons donc à postuler pour devenir un volontaire ! [...] »

Plaisir d'offrir 

Thierry Breton offre en fait aux salariés une « once in a lifetime chance » de prendre des vacances pour travailler :

 

« Conformément à l'esprit du mouvement des Jeux olympiques, ce programme repose sur le volontariat. Vous offrirez votre temps de vacances et vos talents à la famille des Jeux olympiques, en échange d'une expérience olympique unique dans une vie. La performance de chaque volontaire contribue au succès olympique de milliers d'athlètes, de millions de spectateurs et de milliards de téléspectateurs ! »

Dans son message, le PDG d'Atos détaille d'ailleurs les profils recherchés : des experts de Windows et d'Unix, des spécialistes des systèmes de données, des techniciens pour assurer la transmission des résultats des compétitions...

« Il ne s'agit pas de travailler 24 heures sur 24 »

Atos cherche simplement à « faire plaisir » aux amateurs de sport, explique-t-on au service communication. Le système était déjà en place lors des précédents JO, dont le groupe était aussi partenaire :

« C'est une opportunité qui est offerte aux salariés. Ils sont volontaires parce qu'ils ont envie d'aller aux JO. Il ne s'agit pas de travailler 24 heures sur 24 ! Vous pouvez aller aux compétitions, suivre les JO en direct... »

Plus excitant, effectivement, que de regarder les Jeux à la télévision comme les autres vacanciers...

 

Voir le document

(Fichier PDF)

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens