Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 21:34

derniernabab

 

Maurice Lévy, président du directoire de Publicis Groupe, pourrait faire face à une fronde d'actionnaires attachés à la gouvernance d'entreprise, à l'assemblée générale qui doit se tenir le 1er juin.

En question, les rémunérations différées que pourraient toucher le dirigeant à son départ, prévu théoriquement à la fin 2011, et qui représentent, à ce jour un cumul de plus de 25 millions d'euros, selon la société de gestion indépendante PhiTrust Active Investors qui a adressé un courrier sur le sujet à la présidente du conseil de surveillance du groupe de communication et de publicité, Elisabeth Badinter.

L'origine de ces rémunérations différées remontent à 2003, quand le conseil de surveillance, soucieux de s'attacher les services de Maurice Lévy jusqu'à ses 70 ans, lui avait promis une indemnité correspondant à l'ensemble de ses rémunérations variables sur la période 2003-2010. L'estimation de ces montants dépasse désormais les 20 millions, auxquels il faut ajouter plus de 5 millions au titre d'une indemnité de non concurrence. Il est à noter que cette somme a progressé de 2,7 millions d'euros en 2009, la renonciation volontaire de Maurice Lévy « par solidarité » à son bonus de 2009 de 2,7 millions « ayant été sans effet sur les rémunérations différées », selon les termes du document déposé avant l'AG.

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens