Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 23:03

Et ce n'est pas nous qui le disons, c'est une enquête réalisée par Makheia Group, comme nous l'annonce le passionnant "Consultants".

"Plus d’un Français sur deux se méfie de la communication des entreprises !

Difficile de passer cette enquête sous silence tant les résultats sont édifiants…
Plus d’un Français sur deux ne croit pas au discours des entreprises, un scepticisme davantage répandu dans le secteur public, selon une étude basée uniquement sur la communication institutionnelle (rapports annuels, communiqués, sites, publicités, discours des dirigeants...) et intitulée Mensonges et Vérités, du groupe de communication Makheia Group.
Plus de la moitié des Français (56%) jugent que le discours des entreprises n’est pas globalement «crédible», contre 39% qui pensent le contraire. Les salariés du public sont les plus sceptiques: ils ne sont que 45% à estimer «crédible» l’expression de leur entreprise.
Trois Français sur quatre (75%) estiment que le discours des entreprises n’est pas «sincère», et quasiment autant (78%) pensent que les sociétés ne sont pas transparentes.
Une grande majorité de Français est critique de l’engagement des entreprises sur des sujets thématiques comme le développement durable: 57% jugent ainsi «faux» le discours des sociétés françaises sur la question.
Plus alarmant, plus de la moitié des Français remettent en cause la véracité des résultats financiers: 55% les jugent «faux». Parmi les Français, 46% des jeunes (18-34 ans) les croient «vrais», contre 33% des 35 ans et plus.
Plus de la moitié des Français (53%) estiment que les entreprises doivent dire la vérité, même s’ils comprennent qu’elles passent certaines choses sous silence.
D’après l’enquête, deux tiers des Français ne sont pas capables de citer une entreprise au discours crédible (64%), 6% avancent Electricité de France (EDF), 3% la SNCF, les constructeurs automobiles Renault et PSA Peugeot Citröen.
Sur une liste de quinze entreprises françaises, pour la plupart cotées, le groupe pétrolier Total est jugé comme le moins crédible, suivi de France Télécom. Viennent ensuite les établissements financiers BNP Paribas, Société Générale et l’assureur Axa."

Une vraie catastrophe pour la communication «corporate» ! Mais la vraie interrrogation est de savoir qui est le plus nul dans tout ça, l’annonceur et sa langue de bois ou l’agence qui se contente de la relayer ?

Pour fêter cette enquête qui rétablit enfin un peu de vérité, Consultons-le vrai  est allé cherché sur le Net quelques  images «défigurées» de nos chères entreprises les moins crédibles.

total

logoBP

france-telecom-nombre-alarmant-suicides-paper-blog

societe-generale

6a0120a91b73b6970b013480518253970c-800wi

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 21:02

cerveau

 

Douze minutes, pas plus. Voilà le laps de temps pendant lequel les salariés français parviennent à se concentrer sur leur travail sans être interrompus, si l’on en croit une récente étude publiée par un cabinet spécialisé dans la gestion de projets.
Entouré d’écrans multiples, branché sur plusieurs interfaces,alerté par des messageries de tout genre, le travailleur moderne aurait du mal à s’investir dans des tâches demandant du temps et de l’attention :
« En moyenne, un collaborateur reçoit 34 courriels par jours. 15,5% des personnes interrogées déclarent même recevoir plus de 60 courriels quotidiens. En y ajoutant les SMS, chacun déclare recevoir en moyenne 40 messages par jour soit en moyenne un message toutes les douze minutes. »
 Eco89 a voulu en savoir plus sur ce que l’« homo bureautus » endurait en douze minutes de travail effectif, hors pause clopes.


1/ Anne, 29 ans, est éditrice jeunesse.

 

Entre 11h10 et 11h22, elle a :

    * imprimé les contrats qu’elle doit examiner avant de les envoyer aux auteurs
    * demandé un conseil juridique sur l’un des contrats à une collègue
    * lu deux textes courts destinés à des albums
    * reçu une alerte mail qui ne lui signalait aucun nouveau message
Anne ne se sent pas « agressée » par sa messagerie ni son téléphone. Pour elle, la concentration n’a rien à voir avec le fait d’être interrompu ou pas :
 « Je suis plus efficace quand je suis multi-tâches, car quand je ne fais qu’une seule chose, j’ai tendance à me disperser mentalement. »
Elle essaie quand même de se déconnecter quand elle doit lire des textes ou des épreuves :
« Je m’arrange pour ne faire que ça, et je lis pendant une demi-heure, parfois une heure. Je suis rarement dérangée par le téléphone, en général je communique plus par mail. »

2/ Didier, 46 ans, directeur général d’une société de recrutement, estime avoir « un vrai problème de concentration ».

 

Il travaille avec six fenêtres différentes ouvertes sur son ordinateur. En douze minutes (17h17-17h29), il a :

    * discuté avec un collègue en passant dans l’open-space
    * fait une pause pipi
    * regardé ses mails, et discuté sur un mail important qui venait d’arriver
    * répondu à ce mail
Pour ce chef d’entreprise, la dispersion est un mode de fonctionnement, voire de vie :
« Je suis devenu hyperactif quand j’ai monté mon propre business. J’ai pris l’habitude de décomposer tout ce que je fais, car je jongle tout le temps avec différentes tâches : management, commercial, problèmes techniques, etc.
Je passe du coq à l’âne, c’est pénible pour ceux qui me côtoient. »
Passer du temps sur une question devenant un défi quasi-impossible à relever, Didier a pris une mesure radicale :
« Face à ce problème, je me suis dit qu’il fallait que je sois seul de temps en temps. Du coup, je me lève un matin sur deux à quatre heures, pour le travail de fond. »
Notons qu’au quotidien, douze minutes suffisent à Didier pour se faire une opinion sur un candidat :
« Notre méthodologie s’appuie sur des entretiens courts, qui dépassent rarement la demi-heure. En une dizaine de minutes, on statue sur le candidat dans 75% des cas. »

3/ Amandine, 32 ans, chargée de communication, se sent plus dérangée par ses collègues que par les outils technologiques sur lesquels elle est branchée.

 

Et pourtant ils sont nombreux :


« Je travaille avec deux écrans, l’un avec ma messagerie toujours ouverte. J’utilise aussi une messagerie instantanée, très utile pour les contacts rapides à distance. Je réponds à mon téléphone fixe, mais aussi à mon portable.
J’ai par ailleurs un système d’alertes liées à mon agenda. Je suis ainsi prévenue de mes rendez-vous ou des coups de fils à ne pas oublier, soit par un bip, soit par un message qui s’affiche. Et parfois les deux. »
Voilà un aperçu de son travail, en douze minutes (11h12-11h24). Elle a :

    * reçu quatre mails qu’elle n’a pas regardés
    * répondu à cinq mails
    * répondu une fois au téléphone
    * été interrompue par sa chef qui est venue dans l’open-space parler à une collègue, malheureusement beaucoup trop fort !
    * repris la relecture d’une synthèse de séminaire
    * eu un échange sur messagerie instantanée avec un collègue
    * répondu à la personne qui travaille en face d’elle

La recette de la concentration, pour Amandine, se situe dans la mise à distance vis-à-vis de ses collègues :
« Quand je dois lire un document important, j’écoute de la musique au casque et je demande éventuellement à ma collègue de répondre à mes appels.
Sinon je fais de plus en plus de télétravail, ça m’évite d’être interrompu par toutes les personnes qui font irruption dans le bureau, ce qui est devenu mon principal problème.
Comme nous sommes le seul open-space de l’étage, on fait un peu office de bureau des réclamations, on se lève pour ouvrir aux visiteurs, aux coursiers, etc. »

4/ Franck est à la tête d’un site d’offres d’emploi.


 Il travaille avec un ordinateur et trois téléphones. Il est prévenu de chacun de ses mails par une alerte qui s’affiche sur son écran. Douze minutes (12h00-12h12) lui ont été nécessaires pour :

    * lire 5 ou 6 mails
    * envoyer 2 mails
    * recevoir 3 coups de fils
    * valider 3 offres d’emplois pour son site

Franck fait figure d’exception, il arrive à se passer de son ordinateur pour écrire :
« Si je garde mon ordinateur ouvert, je n’arrive pas à me concentrer. Je l’éteins et j’écris à la main les textes qui remplissent certaines pages du site. Si je laisse ma messagerie e-mail me déranger, je n’y arrive pas. »

 

Par Catherine de Coppet | Journaliste | 26/09/2010 | Eco 89

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 22:08

53940

Robert Namias, alias Bob, quitte la vice-présidence de Publicis Consultants ! Il va poursuivre sa participation à "L'info sans interdit" notamment sur i>TELE et aux "Grandes voix" sur Europe 1, où exerce déjà son fils, Fabien. Il conserve un poste de "consultant" chez Consultants ( que faire d'autre ?).

Le fait de revenir à son métier de journaliste a visiblement été considéré comme incompatible avec ses fonctions de vice-président. Bon vent Bobby, on sait que tu les aimais pas beaucoup les "guignols" de Consultants.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 20:28

COURRIEL DIRECTION-1-copie-1

Quand la direction d'une société du groupe Publicis essaie de saboter une élection professionnelle, cela donne ceci.  Un grand foutage de gueule indigeste où l'on essaie de faire l'amalgame entre une prétendue "insécurité" et la liberté d'expression normalement autorisée par la loi.

On va bientôt communiquer les listes électorales par voie de petites annonces entre la garde des chats et l'arrosage des plantes vertes ? Il en dit quoi BRV ?

 

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 19:55

Img3

 

Fortes de la réussite exceptionnelle du 7 septembre, les organisations syndicales considèrent que les annonces du Président de la République, qui se voulaient une réponse aux mobilisations, ne modifient pas le caractère injuste et inacceptable de la réforme proposée.

Elles appellent à faire du jeudi 23 septembre une grande journée de grèves et de manifestations dans tout le pays.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 19:48

 

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 20:18

baillon

 

Re-sources, que tout le monde chez Publicis connaît pour son inorganisation notoire, sa qualité de service sidéralement nulle et sa fameuse entube des salariés à propos des congés payés, fait encore parler d'elle. Cette société du groupe est une véritable Chine miniature et bafoue chaque jour les droits les plus élémentaires de ses salariés.

Evitant depuis des semaines d'organiser des élections professionnelles dignes de ce nom, BRV ( Benoit Roger-Vasselin, patron de ce potentat archaïque ) empêche toute possibilité d'expression des représentants syndicaux.

Aucun panneau d'affichage, impossibilité de publier la moindre profession de foi, impossibilité de communiquer vers les salariés, avec flicage intensif de la messagerie, tout est mis en œuvre pour bafouer la liberté d'expression, normalement garantie en période d'élection.

L'Inspection du Travail va être obligée d'intervenir tant les agissements de cette République bananière sont  hors des lois...

En qualité d'entité la plus honteuse du groupe, Consultons decerne à Re-sources le plus gros bonnet d'âne que l'on puisse imaginer !

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 23:09

maryiskaya pravda

 

Nos grands leaders et le Politburo l’ont annoncé officiellement : l’agence compte quatre nouveaux héros, élevés au titre glorieux d’Associés . Nous nous réjouissons des promotions de ces valeureux travailleurs, qui guideront nos actes chaque jour ! Une occasion pour la Pravda de vous les re-présenter en commençant, comme le veut l’usage, par la femme puis par ordre alphabétique. C’est toujours un immense plaisir de pouvoir propager avec joie et espoir ce palmarès qui devrait parfaire l’édification des masses travailleuses.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 21:59

01 periode de vache maigre

 

Après une augmentation moyenne de 2,6 % en 2010, les salaires ne devraient croître que de 2,7 % en moyenne l’an prochain, selon la dernière étude (1) publiée par le cabinet Hewitt. Une mauvaise nouvelle à l’heure où la rémunération préoccupe de plus en plus les salariés et par ricochet leurs managers.

La période de vaches maigres va continuer.
« Pour la deuxième année consécutive, les salariés vont devoir se serrer la ceinture. Cela ne va pas

être facile à gérer pour les entreprises », prévient-on chez Hewitt France. Alors que certains veulent croire à la sortie de crise, cette annonce d’austérité tombe très mal.

Seulement un salarié sur cinq (21 %) se dit satisfait de sa rémunération. Désabusés, les salariés risquent de ne plus y croire. Et de lever le pied. Le cabinet d’étude constate d’ailleurs une baisse d’engagement dans une entreprise sur deux.

Travailler plus pour gagner moins ? Les couloirs, même à Bourse, risquent de continuer à être un peu vides bien avant 22 H...
 
(1)  Enquête réalisée auprès de 153 entreprises.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 21:57

annonce recrutement

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens