Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 20:22
alerte-météo
Soyez très vigilants; Après le département RH en 2009, des phénomènes dangereux sont prévus sur Verbe ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics. On annonce des vents de licenciements d'au moins 80 km/h, une pluie de départs et des températures en baisse ayant pour conséquence de glacer l'ambiance.


Ambiance lourde dans les hauteurs des étages. Des équipements anti-galères sont vivement conseillés pour franchir les portes. Le plan grand froid risque d'être déclenché, avec l'ouverture de centres d'hébergement pour les sans-abri et les personnes en difficulté.


Les fortes rafales pourront rendre les couloirs très difficiles et provoquer de fortes vagues risquant d'emporter les salariés ésseulés. Les risques d'avalanches d'entretiens sont particulièrement élevés.

On recommande la plus grande vigilance si vous devez absolument vous déplacer depuis votre poste de travail. Renseignez-vous sur les conditions de circulation. Protégez-vous des chutes, protégez les autres en dégageant les voies d'accès et en sablant les bureaux de vos collègues. Solidarité conseillée.


D'autres avis météo seront donnés au fur et à mesure de l'évolution de la situation.


 

orage-sur-flawinne

 

 


Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 21:43
Grâce à ces images traduites, vous allez pouvoir :
-apprendre le "consultant" en quelques leçons
-vérifier que vous le parlez convenablement en réunion ou à la pause café, armé de votre Blackberry


pause-cafe-1-294360

pause-cafe-2-294362

pause-cafe-3-294364

reunion-strategique-1-294366

reunion-strategique-3-294370
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 22:59

Kit Dance Party, attentat chorégraphique, station Concorde
envoyé par LeCheneLibre. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Un groupe de militants antipub ont protesté ce week-end en dansant contre une opération commerciale d'Ikéa dans le métro parisien. (voir la video)
C'est une danse pour dénoncer la publicité dans le métro en général, et celle du fabricant de meubles Ikéa en particulier. Le groupe a investi dimanche la station Concorde à Paris pour protester contre des transports en commun à deux vitesses: hostiles aux SDF avec la multiplication des sièges en pente et des pics pour interdire le repos; et accueillants pour les plus aisés avec une expo de confortables meubles Ikéa (à vendre) dans la station d'un quartier plutôt huppé.

Cet hiver, déjà, un groupe anti-publicité intitulé "raslapub" avait revendiqué  la "neutralisation par des inscriptions à la peinture" des quatre premiers écrans publicitaires numériques, permettant de diffuser de petits films publicitaires, installés dans les stations du métro parisien.

Ces panneaux publicitaires numériques avaient été installés à la station Charles de Gaulle-Etoile, et avaient été inaugurés le 1er décembre par le PDG de la RATP.

D'ici juin, 400 écrans LCD haute définition, hauts de 1,60 mètre et larges de 90 centimètres, doivent être installés dans les couloirs du métro.

"En plus d'être énergivores et de happer encore davantage l'attention des usagers, ces écrans sont munis d'outils (capteurs de visage) qui analysent les détails des publicités qui attirent le plus l'attention des personnes et mesurent leur audience: un procédé digne des romans d'Orwell!", avait écrit "raslapub" dans un communiqué.

"Le public ne veut pas de ces écrans, qui sont un nouveau pas franchi dans le conditionnement publicitaire, pourtant déjà insupportable pour tout voyageur ayant un peu de respect pour son intégrité mentale.

Il est grand temps que les dirigeants de la RATP comprennent que le métro a pour finalité de transporter des usagers d'un point à un autre, et non de les transformer en chair à canon pour publicitaires", ajoutait le groupe.

Interrogé sur le prix de ces équipements, Metrobus ( Groupe Publicis) n'avait pas souhaité répondre, invoquant "le secret commercial".


m01
                                                                 Panneaux piratés dans le métro le 18 mars 2010



http://www.bap.propagande.org
http://www.antipub.org
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 21:37

megaphone2

Communiqué commun CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

Lors du dernier sommet social qui s'est tenu, le président de la République s'est limité à annoncer une série de rendez-vous. Les organisations syndicales continuent de manifester leur profonde inquiétude sur l'emploi, le pouvoir d'achat et les retraites.

Le gouvernement n'a apporté aucune réponse concrète sur l'emploi, les salaires, le pouvoir d'achat, les conditions de travail et les politiques publiques. Il renvoie la question des chômeurs en fin de droits à une concertation avec le secrétaire d'Etat à l'emploi.

Alors que les organisations syndicales ont récemment dénoncé les atteintes au statut général des fonctionnaires, le gouvernement ne dit rien non plus sur le malaise dans la Fonction publique. Au nom de la révision générale des politiques publiques, il supprime des emplois au détriment des missions des services publics.

La dégradation des conditions de travail et de l'emploi touche les salariés du privé comme du public.

Concernant les retraites, avec un projet de loi annoncé dès septembre 2010, le calendrier reste très serré. Les organisations syndicales affirment leur volonté d'agir pour que le débat sur les retraites, prenne en compte l'ensemble des questions tant au niveau du privé que du public, notamment le niveau des pensions, l'emploi, le financement, la pénibilité, le code des pensions et la réduction des inégalités.

Les rendez-vous fixés par le président de la République et les négociations avec le patronat doivent être l'occasion d'apporter des solutions favorables aux salariés. La situation économique et sociale nécessite l'intervention convergente des salariés du public comme du privé, des retraités, des privés d'emplois, pour porter avec force leurs attentes et défendre leurs intérêts communs.


C'est pourquoi les organisations syndicales décident d'une mobilisation inter-professionnelle unitaire afin de peser sur ces différents rendez-vous. Elles décident ensemble d'une journée qui donne lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays le 23 mars.


Les organisations syndicales réaffirment que la sortie de crise passe par des mesures en faveur de l'emploi, des salaires et pensions, une fiscalité plus juste, des politiques publiques en faveur d'une relance économique respectueuse des impératifs écologiques.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 19:34
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 20:06

thumb down

Les cadres ont de moins en moins confiance dans les pratiques managériales qu'ils sont eux même chargés de mettre en place. Constat dressé dans son baromètre annuel « réalité cadres » par la CGT cadres (Ugict)  et dont l'exemple le plus tragique reste France Telecom. Face à ces dérives, l'Ugict défend un « management alternatif » qui commence à trouver un certain écho chez quelques patrons et futurs managers.

Les pratiques managériales auraient-elles changé, voire se seraient-elles améliorées? Malheureusement non, déplore le baromètre « Réalité cadres », réalisé par l’institut CSA. Pour 40% des cadres interrogés, elles se seraient même détériorées. Ainsi, si près du 2/3 des cadres jugent que les méthodes de management pratiquées dans leur entreprise ou administration sont « bonnes » pour l’organisation ou ses clients, ils sont seulement 48% à garder un tel jugement pour les salariés. En cause notamment, des prises de décisions du management sans que l’information nécessaire n’ait été apportée, des sollicitations permanentes empiétant sur la vie privée ou des critères d’évaluation jugés arbitraires et, surtout, des objectifs jugés trop élevés voire irréalisables. A ce rythme, 84% des cadres avouent éprouver du stress, et ce de manière fréquente pour la moitié d’entre eux.


Parallèlement à cela, on sent une grande démotivation due en partie à une rémunération insuffisante ou au manque de reconnaissance, mais surtout à l’incompréhension des pratiques mises en place : 52% des cadres interrogés jugent que le système d’évaluation existant dans leur entreprise n’est pas pertinent (+9 points) et beaucoup s’inquiètent des choix stratégiques opérés par leurs dirigeants.


A noter aussi que plus de la moitié des cadres affirment que leur éthique personnelle entre régulièrement en contradiction avec les choix et pratiques réelles de leur entreprise.

« Tous les clignotants sont au rouge quant aux capacités de mobilisation des cadres par les directions d’entreprise. On sent même une contestation à la hausse de la gouvernance globale dans les entreprises, et ce d’autant plus chez les jeunes et les femmes, qui rappelons-le sont de plus en plus nombreux et représentent l’avenir des cadres », commente Marie-Josée Kotlicki, secrétaire générale de l’Ugict-CGT.

Selon Marie-José Kotlicki, « ces derniers mois, nous observons une forte montée des adhésions des cadres des ressources humaines. Ils ont deux préoccupations majeures : d’une part l’externalisation croissante des RH et d’autre part le fait d’avoir à gérer la crise de façon incohérente et contradictoire puisqu’on leur demande à la fois de réduire les coût salariaux en favorisant le départ de salariés qualifiés -dont de hauts potentiels qui partent avec les plans de départs- et de préparer la sortie de crise ! Ils se tournent donc vers les syndicats pour trouver des points d’appuis et des alternatives. »


Pour un management « alternatif »

La section cadre de la CGT vient de publier un livre de constat et de propositions pour un management « alternatif »* - et donc plus humain - ainsi qu’une « Charte pour l’encadrement » qui est actuellement débattue dans les entreprises. « Les gens sont surpris de voir les mots « CGT » et « management » côte à côte, et c’est vrai que c’est nouveau, qu’il a aussi fallu imposer ces idées au sein de la CGT », reconnaissent les secrétaires généraux de l’Ugict, Marie-José Kotlicki et Jean-François Bolzinger. Mais leur constat semble juste et leurs propositions commencent à susciter l’intérêt de certains acteurs économiques.

« De nombreux professeurs d’écoles de commerce nous sollicitent. Nous travaillons par exemple avec l’Ecole de management de Paris et l’on est intervenu à HEC, mais le problème reste de convaincre les directeurs d’écoles qui nous ferment les portes », expliquent-t-ils. Les deux secrétaires généraux ont aussi été contactés, en off, par de grands patrons et font la tournée des entreprises pour présenter leur vision du management. « Nous avons été très bien accueillis dans l’aéronautique par exemple : une grosse entreprise du secteur vient ainsi de faire traduire notre charte en anglais pour en discuter avec l’ensemble de ses fournisseurs, affirme Marie-José Kotlicki. Cependant, alors que le comité central d’entreprise de France Télécom nous avait invités à débattre, la direction a refusé arguant du fait qu’elle n’accueillait « aucune manifestation sans rapport avec l’activité de l’entreprise »… »


* « Pour en finir avec le Wall Street management », Marie-José Kotlicki et Jean-François Bolzinger, les éditions de l’Atelier, 2009.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 19:53
evacuez
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 13:20

 

dyn009 original 600 450 pjpeg 2525891 65167c3067ebf8a5491b4

labyrinthe

Chez Consultants, il existe des règles de la "bonne paie", différentes du célèbre jeu de Parker Brothers.


Le plateau de jeu représente les 31 jours d'un mois. C'est un peu comme le jeu de l'oie.
En début de partie, on décide du nombre de mois qui sera joué ( 12 : 1 an, 60 : 5 ans, c'est selon). A tour de rôle, les salariés lancent le dé, déplacent leur pion et appliquent l'action associée à la case d'arrivée.


Au fil de vos déplacements, vous allez tomber sur ces cases :

Lèche
Vous voulez augmenter votre crédit de points ? Assurer le pourcentage d'augmentation annuel ? Ce sont  d' excellentes cases. Elle peuvent vous faire faire des aller-retours au 6e étage, ce qui renforce d'autant votre crédit.
Ces cases peuvent :
- faire gagner de l'argent
- permettre de ne ne rien faire du tout
Pour essayer de gagner, il faut forcer un peu le hasard sur ces cases...

Business
Une fois dessus, vous piochez une carte transaction. Ces cartes vous proposent de faire du business, décrocher un contrat. Le gain potentiel peut être intéressant, mais comme il y a très peu de cases, peu de salariés tombent dessus.

Epargne
Si vous n'avez pas la chance de tomber sur les deux cases précédentes, c'est une case qu'il faut privilégier. Elle permet de se constituer un petit capital. Attention de ne pas se le faire bouffer en tombant sur une case Impôts, Panne ou Vacances...

Jour de paye

Arrêt obligatoire pour tous les joueurs (quelque soit le résultat du dé). Il vous faut alors :
- recevoir le salaire mérité en fonction de vos arrêts sur Lèche et Business
- encaisser les intérêts de votre épargne
- régler vos nombreuses factures accumulées
- et bien d'autre encore ...

Impôts, Panne et Vacances
Si vous tombez sur une de ces trois cases, inutile d'avoir fait Polytechnique pour deviner ce qui vous arrive...
Vous risquez effectivement de tout perdre.

En fait, il n'y a pas de vrai gagnant. Le jeu peut être interminable. Alors, celui qui gagne est celui qui réussit à tomber sur les bonnes cases en un minimum de temps. Bonne chance !



Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 22:24
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 19:41

france.telecom.open

Une information judiciaire pour homicide involontaire a été ouverte à Besançon après le suicide d'un salarié de France Télécom survenu en août dans la capitale de la Franche-Comté.

Cette procédure engagée lundi vise nommément la personne morale France Télécom et le directeur de l'époque de l'unité d'intervention où la victime travaillait.

C'est la première fois que la justice pénale engage des poursuites sur ce phénomène qui a fait, selon la direction de l'entreprise, 32 morts en 2008 et 2009 à France Télécom.

Les syndicats avancent des bilans plus lourds, notamment pur ce qui va de l'année 2010 dix suicides, neuf pour la direction.

Le directeur de l'unité d'intervention du Doubs est également visé pour "entrave au fonctionnement régulier du Comité d'hygiène, de sécurité et de conditions de travail."

Celui-ci doit être consulté, rappelle le parquet, "sur toute décision d'aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail de son personnel et en particulier sur les augmentations de cadences".

Celles-ci auraient augmenté de 30% en mai 2009, dit-il.

Le jeune technicien avait mis fin à ses jours dans la nuit du 10 au 11 août en laissant un écrit dans lequel il mettait en particulier en cause, comme comportement constitutif de son mal être, celui de la SA France Télécom, ajoute le parquet.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens