Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 19:38
merde

Si les témoignages de boulots pourris vous branchent. Si vous ne voulez plus vous sentir seul au monde...
allez voir :
http://www.jobdemerde.com
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 23:05


La grand messe bidon du climat, qui a eu lieu à Copenhague, a inspiré des campagnes de publicité qui sentent bon le “greenwashing “.

La chaîne de fast-food Mac Do, qui réfléchit déjà à comment réduire les rots des vaches pour polluer moins,  nous a rappelé son « bilan depuis 1992 » et annoncé ses objectifs de réduction pour 2020 : « Réduire de 60% nos émissions de gaz à effet dans nos restaurants et de 20% sur le périmètre global de nos activités ».

Renault ensuite nous fait découvrir sa voiture électrique (Z.E.) qui arrivera en 2012. Puis c’est GDF Suez qui nous vend Cofely, son système de chauffage par le sol qui nous promet 30% d'économies d'énergie.

Mais la meilleure des meilleures, c’est Sean Connery et le nouveau concept du Credit Agricole : le « green banking »! Le spot télé que vient de sortir la banque des paysans avec l’ex agent 007 a visiblement même choqué les publicitaires pour sa démagogie.

Laurent Terrisse, directeur de l'agence Limite et cofondateur du collectif des publicitaires éco-socio-innovants, est outré : « Le Crédit Agricole part du cataclysme environnemental pour dire que grâce à eux les voitures vont rouler dans un environnement plus fluide, le monde écolo c'est un monde sans embouteillage. C'est grotesque et d'autant plus culotté que cette banque a été le bras armé de l'agriculture intensive, qui a causé tant de dégâts à l'environnement. »

Le nombre de messages ayant trait au développement durable dans les annonces a été multiplié par cinq en trois ans, selon l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP).

Pour Pierre Siquier, président de l'agence de communication Ligaris, et membre du conseil d'administration de la Fondation Nicolas Hulot , « Il faut faire la différence entre ceux qui ont un vrai programme et qui se servent de l'événement pour le communiquer, et ceux qui bafouent les règles de sincérité à cette occasion, comme le Crédit Agricole qui invente le “green banking”. »

Areva a recouvert de bannières certains sites Internet… Mais le leader français du nucléaire est resté discret lors du sommet de Copenhague. Ce qu'explique Jacques-Olivier Barthes, directeur de la communication du WWF France :
« On ne voit ni EDF ni Areva. Il faut dire que tous les anti-nucléaires sont là et surveillent, ça pourrait vite partir en sucette. Il n'y a pas de stand pour Coca ou les voitures électriques, ce n'est pas le Mondial de l'Auto. En revanche, on voit beaucoup les entreprises danoises vanter leur technologie éolienne. »
Les mêmes éoliennes sur lesquelles « il y a désormais des débats contradictoires », se félicite Pierre Siquier « car on voit bien que malgré ses 20% d'énergies renouvelables, le Danemark a un taux de CO2 par habitant parmi les plus élevés en Europe. »

En marge de Copenhague et de son echec, les majors placent leurs marques discrètement.  Coca Cola ( associé en cela à Siemens, SAP, BMW, Dupont...)  finance la pétition “citoyenne” Hopenhagen. Pour Pierre Siquier, « c'est une récupération en quelque sorte vertueuse : puisque Coca génère du déchet, il communique sur son recyclage, ils y ont intérêt. »

Le “greenwashing” n’est pas prêt de s’arrêter.



Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 00:35


C'est la période des entretiens individuels. Et après cette année de vaches maigres, on connait déjà la rangaine de notre cher management. A croire qu'ils se seraient inspirés d'Audiard !
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 00:34
Image 2
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 22:44
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 22:29

maquette consultons 2 debut-1consultons 3consultons-1


C'était il y a un an. Consultons, sorti, fin décembre 2008, n'était alors qu'un PDF. Diffusé par mail. On vous repasse la "bande" des 4 premiers numéros. Ça commençait à sentir Suresnes...

consultons 4
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 22:02

 

Image 7

Avant, il y avait les Champs-Elysées, le boulevard des Batignolles
et puis la rue Bleue.
Il y avait des gens plutôt heureux.
La capitale, les vitrines, le métro, plein de restos.
De la lumière, même la nuit,
du monde, des bruits. La vie.
C’était en 2008.

Et puis tout s’est enchainé.
Cartons, tri, cris, nerfs à vif. Enervés.
“Rive gauche” nous attendait.
Suresnes !
Ses putains de “400 personnes sous le même toit”.
Son bâtiment hideux des années 80, 
ses orgues de Staline blancs à l’entrée,
son carrelage de piscine defraîchie.
Open-space alignés, mobilier normalisé,
étages rationnalisés et transports à apprivoiser.

Un an déjà,
dans cette bande de Gaza.
L ’eldorado promis n’est pas là.
Crise économique, magouilles politiques.
Valse macabre des départs “volontaires”,
RER où on vit l’enfer,
plus rien ne nous semble très très clair.
Budgets sous le seuil de “pauvreté”,
nous sommes devenus des oubliés.

Guily, ses bureaucrates et consorts :
une décision suicidaire !
C’était pas la peine de le faire.
Amertume et déprime de plus en plus avouée,
abandonnés par les “Autorités”,
un seul mot cette année nous disons :
au milieu de ce silence non mérité,
ne nous prenez jamais plus pour des cons !

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 21:55
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 17:07

tempete2

« Je ne vais pas venir en luge », « Vous voulez que je me casse un bras ? », « Si je prends ma voiture, le carambolage est certain »… Il peut devenir périlleux de se rendre au travail. Quels sont les droits des salariés à rester chez soi en cas d'intempéries ?

Il n'y a pas de droit automatique au télétravail. Et ce, quelle que soit la cause pour laquelle on ne peut aller jusqu'à son lieu de travail : ici la neige, à un autre moment les grèves dans les transports.

S'il est possible de faire du télétravail, il n'y a pas de journée de congé, mais délocalisation du lieu travail. Dans les entreprises où ce cas est prévu, un accord encadre le télétravail. Si c'est exceptionnel, il y a un accord de l'employeur pour que l'employé puisse travailler depuis son domicile, à condition qu'il ait les moyens techniques à sa disposition.

Dans tous les cas, le salarié ne peut pas décider de lui-même de rester chez lui. Il doit prévenir rapidement de sa difficulté à se déplacer.

La plupart du temps, les employeurs ne mettent pas en cause la bonne foi du salarié, et tentent de l'arranger en lui proposant de prendre un jour de congé ou un congé sans solde... encore faut-il que cela ne dure pas !...



Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 16:56


Ce spot de publicité de KFC destiné à la télévision australienne a déclenché de vifs débats parmi les internautes américains.

« Besoin d'un tuyau lorsque vous êtes coincé dans une situation embarrassante ? » : c'est la question que pose à la caméra un fan de cricket blanc australien effrayé de se retrouver au milieu de supporters noirs de l'équipe des West Indies, criant et jouant de la musique.

Le tuyau KFC : distribuez-leur du poulet frit pour calmer ces gens agressifs, et ça marche : « Trop facile » conclut le protagoniste de la pub, sauvé par le géant du Kentucky. 


Le spot n'a pas suscité de réaction particulière en Australie au moment de sa diffusion, mais a provoqué l'indignation aux USA lors de son apparition sur YouTube.

Le fait que le supporter blanc qualifie sa situation d » « embarrassante », et la distribution salvatrice de poulet dénotent un caractère raciste incontestable. Pour couronner le tout, le géant du fast-food s'enfonce en affichant un logo explicite au début de sa pub : le menu a été baptisé « KFC cricket survival guide » (« Guide de survie KFC pour le cricket »).

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens