Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 21:23
Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 21:11

 



Le mot bug signifie "insecte" en américain. Mais quel rapport avec le dysfonctionnement d'un ordinateur ?
Il faut pour cela remonter aux temps préhistoriques de l'informatique, à une époque où le prototype dernier cri des ordinateurs s'appelait Mark 1, énorme machine de 5 tonnes mesurant 15 mètres de long et 2 mètres 50 de hauteur.

Dans un cliquetis digne des "Temps Modernes", le monstre vorace ingurgitait des kilomètres de bandes préalablement perforées par les programmeurs suants sur des téléscripteurs.

En récompense, la bête additionnait deux nombres de 23 chiffres en 3 dixièmes de secondes : Les plus grands mathématiciens de l'époque qui l'entouraient étaient heureux, les experts en balistique aussi…
Lorsqu'une soirée de l'été 1945, le tintamarre des rouages s'arrêta net.
La crème des savants se précipita au chevet du dinosaure aphasique, scrutant les entrailles de câbles du géant.

Au cours des longues heures d'auscultation infructueuse qui suivirent, le Mark 1 toujours muet refroidissait lentement lorsque soudain, Grace Murray Hopper, brillante mathématicienne et pionnière de la programmation, dégaina promptement la pince à épiler qui ne la quittait jamais pour extraire délicatement d'un relais électromécanique une mite aux ailes à moitié grillées… le bug informatique était né !

Nos académiciens ont depuis francisé le terme bug qui est devenu "bogue"…

Et chez Publicis Consultants, quand tout saute et qu’on va être obligé de passer des heures à refaire des dizaines et des dizaines de dossiers, ça s’appelle comment ? l 'agence du futur...

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 19:26

Lors du dernier show de Fab le Magicien, un des clous du spectacle fut un numéro particulièrement réussi : le Magic Pipeau. Peu de prestigidateurs arrivent à le réussir convenablement, et il faut le reconnaitre, Fab l’éxécuta  en virtuose.
Rappelons ce qui avait été dit :  “Avec les départs programmés (notamment aux RH), un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) ne serait vraiment pas une bonne solution”. “ Les personnes qui sont parties jusqu’à présent ont été tellement bien traitées” et “ l’auraient été tellement moins bien si un PSE avait été mis en place...” Ah oui ?

Chez Sun Microsystems, victime malheureuse d’un rachat par l’éditeur de logiciels Oracle, on souhaite se débarasser de 10% des effectifs...mais on a eu au moins  l’"honnêteté" de déclencher un PSE avec un plan de départs volontaires.
Résultat : un accord a été signé avec les syndicats qui prévoit pour tout départ, au minimum :
-1 mois de salaire par année de présence + les indemnités légales (1/3 de mois par année de présence) + les congés payés.
-le maintien de la surcomplémentaire santé pendant 9 mois.
-l’augmentation de ces conditions de 30% pour les plus de 50 ans.

Au vu des propositions faites chez PC, Fab le Magicien n’a pas l’air de vouloir être très généreux avec les candidats au départ... en tout cas nettement moins que ses congénères de Sun avec leur PSE.
Alors radin mais surtout pipeauteur le Magicien ?



Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 18:59

La technique dite "360° feed-back" nous vient des Etats-Unis. Elle consiste à interroger la base sur son encadrement. Objectif: améliorer le comportement des managers, et redonner aux troupes du coeur à l'ouvrage. Et si on essayait ?


Ni exercice de style ni avatar du management participatif, l'évaluation de la hiérarchie par les subordonnés a déjà fait ses preuves. «Elle a sur certaines pratiques un effet grossissant et permet aux responsables de société de prendre conscience que l'efficacité au travail est autant une affaire de comportement que de technique», analyse Alain Richard, du cabinet ARJ.
La formule a d'abord conquis les Etats-Unis. Baptisée outre-Atlantique 360° feed-back, elle a été depuis peu introduite en Europe par les filiales des groupes américains, puis reprise par les Anglo-Saxons.
A Londres, la Banque d'Angleterre encourage ses chefs de service à avoir une discussion à brûle-pourpoint avec les membres de leur équipe, afin de savoir ce que ces derniers pensent d'eux.
Chez British Airways, on va désormais prendre en compte le procédé, lors des discussions sur les augmentations salariales des hiérarques - un volet très controversé, même parmi les plus ardents défenseurs du système.
Pour Relais H, filiale d'Hachette, la pratique de ce qu'on appelle dans la maison un «sondage démocratique» vise à faire réfléchir le management sur ses méthodes et non à ériger les salariés en contrôleurs.

Attention, mirage! 2/3 des salariés ont beau déclarer entretenir des relations plutôt cordiales avec leurs supérieurs directs, «la situation est beaucoup moins idyllique qu'il y paraît», observe t-on. Avec la montée en puissance des opinions qui soulignent l'absence de relations avec le supérieur et l'augmentation sensible des salariés qui qualifient de distants leurs rapports hiérarchiques, l'année écoulée reflète une nette dégradation.


Dans un contexte où désillusion et désengagement sont devenus des leitmotivs, où plus de la moitié des cadres considèrent que l'entreprise n'attache aucune importance à leur avenir, le feed-back pourrait constituer un atout. Particulièrement chez PC où n’existent ni observatoire, ni baromètre ou autre enquête consacrés à la veille sociale ou à l'écoute des salariés.

Pour mettre en pratique ce "360° feed-back", Consultons vous propose de
lui envoyer vos avis, vos commentaires. Par service, selon vos critères. A vous de les fixer !  La synthèse sera évidemment publiée.
A envoyer à consultons@gmail.com

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 21:54

 



Depuis le 19 octobre dernier, par mail et par voie d’affichage, vous avez été très mal informés de l’utilité de One clic RH, nouveau système d’information R”H” mis en place par les génies informaticiens de Re -Sources. (revenant, sans doute, d’un voyage d’étude à Palo Alto.)

One clic RH : logiciel R"H" conçu pour apporter encore un peu plus de rigidité aux collaborateurs du groupe et compliquer le travail de tous.
Re-Sources a inventé le concept qui tue : tu fais tout toi-même et tu te démerdes. Un peu comme les grandes surfaces essaient déséspérément depuis un certain temps de convaincre leurs clients que les caisses sans caissières sont la panacée...
On nous annoncerait quelques réductions d’effectifs chez Re-Sources ou aux RH qu’on ne serait pas vraiment étonnés !

Le 2 octobre, dans le cinéma du Publicis Drugstore, à l’invitation de la DRH, 25 correspondants RH étaient conviés à un séminaire pour découvrir One Clic RH. Vu le bousin, ils ont du s’éclater...

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 21:29


Les araignées ou aranéides (ordre des Araneae) sont des prédateurs invertébrés arthropodes de la classe des arachnides (ce ne sont pas des insectes, mais un groupe plus vaste contenant également les scorpions entre autres).

En tant que prédatrices, les araignées jouent un rôle majeur dans la régulation des populations, et elles sont elles-mêmes régulées par d’autres prédateurs souvent spécifiques.
Elles se sont adaptées à presque tous les milieux, cavernicoles à montagneux,  immeubles, bureaux, caves, parkings.... Seuls les eaux salées, les très hautes altitudes ( au dessus de 7 étages ) et les milieux très froids n’ont pas été colonisés par les araignées.
Elles se nourrissent exclusivement de proies vivantes en veste de tweed, qu'elles chassent soit à l'aide de pièges, soit à l'affût.
Sauf celles appartenant à deux familles (Uloboridae et Holarchaeidae), et au groupe des Mesothelae (350 espèces en tout), toutes les araignées peuvent inoculer un venin pour se protéger et/ou pour tuer et liquéfier les organes internes de leurs proies.

La toile est un des types de pièges en soie que fabriquent les araignées pour capturer leurs proies. Si toutes les araignées fabriquent de la soie, toutes ne tissent pas de toile.
Ce fil de soie est un vecteur vibratoire.
Le fil transmet très bien les vibrations. Ils alertent ainsi l’araignée sur le fait qu’une proie est tombée dans son piège dans un couloir en criant “ Création-Planning-Developpement”. L’araignée peut aussi détecter la position d’une proie immobile en impulsant une vibration à la toile et en analysant l’écho de cette vibration en retour sur un portable. Chaque espèce produit des signaux particuliers par vibration de l’abdomen ou par vibration produite par les pattes, à la manière d’un doigt qui fait sonner la corde d'une guitare.

Deux araignées ont été envoyées par la Nasa dans l’espace dans le Skylab. Leurs premières toiles étaient très mal faites, mais après quelques jours d’adaptation à l’impesanteur, ces araignées ont à nouveau tissé des campagnes remarquables.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 22:46

 



Fab, il a décidé de s' magner.
"Vas-y, faut qu'ça pulse !  Tous ces bouffons qui glandent rien, quand faut rapporter d'la thune à Morice,  ! ça devient chaud, faut assurer. ! " Alors y va les marave.
Comme son label Consulte machin, y marche pas fort, sérieux, y va leur déchirer la face aux enfoirés qui font pas assez de maille.
Chanmé ! en plus Fab, il a trop la méthode : y met des kouzins un peu partout pour mater le taf. Les kouzins, c'est des super bouffons, mais y croient en Fab. Fab, il est respecté par les kouzins bouffons passqu'il est trop balèze.
Alors les bouffons qui matent le taf, y zont des bureaux, et y font semblant de gratter, genre, hop, un coup, j'me balade en loucedé, hop, un coup j'vais dans une pure réunion, j'glande un petit coup. Un p'tit bedo par ci, un p'tit café par là.
Un p'tit brif, là tranquille...
Et pendant c'temps là, le business, y va pas fort !
Alors, les kouzins bouffons, y disent à Fab : "ouah, vas-y, c'est les autres, ces larbins, qui glandent que dalle. Nous on golerit pas, on taffe ! "
Et Fab, il est trop vénère. Y prend des mesures hyper relou et y va chercher d'autres kouzins encore plus nazes, mais qui kiffent le baston.
Et là, y s'éclate trop Fab. Parce qu'en vrai, le baston, y trouve ça trop d'sa race ! Sa mère !!! Il devient un pur homme, quand ça déchire.  Faut qu'ça chauffe. Suresnes, ça va être Beyrouth. Ceux qui ramènent pas assez d'oseille, y gerbent ! Et par wagons, leur race !!
Plus y va s'en faire d'ici Noel, plus y va kiffer !

En plus, pour pécho les meufs, c'est trop la classe quand tu bastonnes !


Putain Fab ! C'est toi le plus fort ! Kesss que t'assures !



Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 22:20

 




La période de désignation des représentants des salariés auprès des instances représentatives du personnel a commencé. Mais savez-vous pour quoi vous allez voter ? Quel est le rôle des personnes que vous allez élire ? Leurs fonctions ? En quoi peuvent-elles vous aider, vous être utiles ?

Lors du scrutin du 5 novembre, les salariés de Publicis Consultants, Pietri, Verbe et Carré Noir  vont voter pour :
- leurs représentants auprès du Comité d'Entreprise;
- leurs délégués du personnel.

Il s’agit d’un scrutin de liste avec attribution des sièges à la proportionnelle, susceptible de comporter 2 tours d’élection.
Pour le comité d'entreprise (CE) 5 postes de titulaires et 5 postes de suppléants sont à pourvoir.
Pour les délégués du personnel (DP) 7 postes de titulaires et de suppléants sont à pourvoir.
La durée de leur mandat a été fixé par protocole d'accord à 3 ans.

Le rôle des membres élus du Comité d'Entreprise
L'employeur doit informer puis consulter le CE sur un certain nombre de projets économiques, parmi lesquels :
- la modification de la durée ou de l'organisation du travail ;
- l'introduction de nouvelles technologies ;
- la modification du règlement intérieur ;
- le licenciement collectif pour motif économique ;
- le licenciement des représentants élus du personnel.
Le CE détient le monopole de la gestion des activités sociales et culturelles au sein de l'entreprise.
Le CE doit être informé de la situation économique de l'entreprise, notamment par le biais de tableaux trimestriels, semestriels et de documents uniques (rapport annuel, document comptable, bilan social, rapport sur l'égalité hommes-femmes, etc.).

Le rôle du Délégué du Personnel
-Représenter le personnel devant l'employeur ou son représentant et lui faire part des réclamations individuelles ou collectives relatives aux salariés, à l'hygiène, à la sécurité, à l'application du code du travail, des autres lois sociales, de la convention collective et des éventuels accords d'entreprise, des usages de la profession et de l'entreprise.
-Saisir l'inspecteur du travail de toutes les plaintes et observations relatives à l'application des lois et règlements dont il est chargé d'assurer le contrôle.
-Faire des suggestions concernant l'organisation générale de l'entreprise.
-Assister les salariés qui en font la demande lors de leurs entretiens avec l'employeur et notamment mais pas exclusivement lors de l'entretien préalable au licenciement, et rapporter en justice leur témoignage du déroulement de ces entretiens.

L'élection se passe en un ou deux tours
Le premier tour des élections des représentants du personnel (CE et DP) est réservé légalement aux listes présentées par des organisations syndicales.
Pour que le scrutin soit valide il faut que plus de la moitié des inscrits ait voté.
Dans le cas contraire, le quorum n'est pas atteint et on doit procéder à un deuxième tour auquel chacun peut se présenter.
Un deuxième tour est cependant nécessaire lorsque le quorum est atteint mais que tous les sièges n’ont pas été pourvus.
La date du deuxième tour éventuel est fixée au 19 novembre.
Dans tous les cas, les électeurs ont la possibilté de rayer un ou plusieurs noms des listes présentées.
Les sièges sont attribués à la proportionnelle en fonction du nombre de voix recueilli par chaque liste.

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 21:57

 



Moi, à l’école, je suis le chef des copains qui font des dessins pour la publicité, et ça c’est chouette ! Quand ils ne crayonnent pas avec les bonnes couleurs, je leur dis qu’il faut changer. Même qu’une fois, y’a un copain il a mis du noir, alors moi je lui ai dit :
"Le noir ça fait peur, parce que dans le noir, parfois, y'a des yeux de monstres ! alors lui, il m’a dit "Si tu veux, je mets du vert !"
Le vert c’était un bonne idée, parce que c’était la couleur de mon slip préféré. Alors on a tout crayonné en vert.
Mais depuis quelque temps c’est beaucoup moins rigolo. Les gens, ils veulent pas trop acheter nos dessins et y'a des copains que ça énerve dans l’école. Ils sont tellement pas contents qu’ils ont dit des trucs sur Internet… pas jolis, jolis !
Moi aussi, j’ai Internet sur mon ordinateur qui rentre dans le cartable. Le seul problème c’est que je sais pas encore trop écrire, alors j’ai pas pu répondre.

Mon père, quand je lui ai montré Internet, il est devenu rouge colère. Encore plus rouge que Maurice, notre super  bouillon, le jour des additions.
( Un jour, on faisait des additions avec Maurice et il trouvait que le résultat, il était pas assez gros. Pourtant, on a tout recompté et le résultat il était bon ! mais Maurice, il s’est mis a crier très fort comme quoi ont réfléchissait pas assez, et que lui et Elizabeth, ils seraient obligés d’aller en vacances à la Mer de sable au lieu de partir chez les Américains….nous, la Mer de sable on trouve ça chouette, alors on a rien compris.)

Alors, mon père, il a dit :"Tes camarades avaient beaucoup d’humour lorsqu’ils embêtaient Eric, mais là, s’en prendre à toi, juste parce que tu es « différent » c’est une honte !" Moi j’ai dit : "Je voudrais qu’on les mette dans une grande pièce avec plein de loups affamés et puis qu’ils saignent et qu’ils pleurent pour que leur maman vienne les chercher. Et là, je crois que je serais vraiment content." Mais mon père il peut pas les torturer parce qu’il ne connaît pas leur nom, c’est comme des fantômes. "Je vais réunir tous ces petits c… et leur passer un drôle de savon !"

Lundi dernier, mon père, il a organisé un goûter à l’école. Mais en fait, c’était pour que tous les copains, ils viennent, même les fantômes (parce que si y'a pas a manger alors y'a personne).
Quand tout le monde était réuni, dans la salle HLM en béton, et bien il les a drôlement enguirlandés. Même qu’il a proposé à ceux qui étaient très énervés d’aller faire une bagarre  dans le parking pour se défouler. Et puis après, il avait préparé une super punition « Krusty, le clown qui fait peur et qui t’ennuie » et là c’était terrible !

Maintenant les fantômes ils ont compris parce qu’ils parlent plus de moi en mal. Ils disent juste que je suis un fayot, mais fayot je crois pas que ce soit méchant , c’est juste un haricot !?

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 23:28

 





Selon la Cegos, les Français ne tombent pas dans le catastrophisme et adoptent peut-être tout simplement une certaine résignation face aux incertitudes. A peine plus d'un salarié sur deux a ainsi « confiance dans l'avenir de son entreprise », et un sur cinq craint réellement pour son emploi. La grande peur des salariés concerne avant tout leur salaire. « Toutes les réponses de satisfaction sont à des niveaux inférieurs à ceux de 2008 », expliquent les experts de la Cegos. Les salariés estiment ainsi que les règles en matière d'évolution des rémunérations sont moins claires et mal connues. Ils sont aussi une large majorité (64 %) à craindre un blocage de leur rémunération en 2010. Crainte qui serait partiellement injustifiée puisque seuls 46 % des DRH interrogés dans cette même enquête craignent d'avoir à recourir à cette solution.

Quant à savoir comment les salariés font face, au jour le jour, à cette situation d'insatisfaction larvée, l'enquête de la Cegos confirme une tendance décelée l'an passé : sans doute faute de pouvoir changer d'employeur du fait de la crise, les salariés « ont de plus en plus tendance à lever le pied » (34 % contre 31 % en 2008). Ils sont encore à peu près autant (53 %) à dire qu'en cas d'insatisfaction, ils provoquent « une discussion franche » avec leur manager direct. Un salarié sur trois pense aussi que son entreprise pourrait connaître des actions violentes en cas de conflits graves. Et ils sont deux sur trois à comprendre de tels comportements...

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens