Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 18:35
L'entreprise est-elle si "Charlie"?

Les dirigeants, manageurs, recruteurs en tout genre étaient nombreux aux rassemblements pour se revendiquer de Charlie. On a même vu des badges, des crayons "Je suis Charlie" distribués dans certaines entreprises.

Reste à passer de la parole aux actes.

Car pour les jeunes issus de familles d'immigrés, vaincre les obstacles qui les empêchent de faire carrière en entreprise n'est pas gagné.

Les barrières à l'embauche pour les jeunes non qualifiés, mais aussi pour les jeunes diplômés contribuent à un désespoir, un sentiment d'avenir bouché et à une nécessité de chercher ailleurs des raisons de vivre. Et ce manque de perspectives constitue, à n'en pas douter, une des sources des fanatismes religieux.

Les chiffres sont patents : la Charte de la diversité n'a pas permis l'accès aux entreprises pour les jeunes diplômés issus de l'immigration. Pour l'INSEE, "Seulement un tiers de l'écart de taux d'emploi entre les Français hommes descendants d'immigrés maghrébins et l'ensemble de la population peut s'expliquer par des critères d'âges, de diplômes, de situation familiale et géographique ou de catégorie socioprofessionnelle des parents. Pour les plus hauts niveaux de diplômes, la part dite inexpliquée constitue l'essentiel de l'écart : 85% pour les hommes et 75% pour les femmes." On devine bien que ce qui semble "inexplicable" révèle bel et bien des pratiques discriminatoires.

Amusons-nous à compter le nombre d'enfants d'immigrés présents dans les agences de communication ou dans les services marketing des entreprises du CAC 40, par exemple. Il sera révélateur.

Les chefs d'entreprise, qui arborent leur badge "Charlie" sur leur costume élégant, prétendront que ce n'est pas à l'entreprise de régler les problèmes de société.

C'est qu'ils n'ont rien compris. Car la diversité en ressources humaines est un atout économique. D'après le cabinet Goodwill management, "Elle augmenterait la rentabilité de 5 à 15%, selon les types d'activités."

Les dirigeants et manageurs ont toutes les bonnes raisons de se battre contre leurs préjugés et d'agir en Charlie. Qu'ils s'y mettent !

Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens