Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 23:13

jargon

 

Comme chacun le sait, le langage de l’entreprise se veut de plus en plus ” jargonesque ” afin non seulement de s’y croire mais surtout d’‘infliger aux non-connaissants une supériorité qui reste somme toute illusoire. C’est un peu comme un médecin : Il vous parle une autre langue, écrit comme un salaud et vous écrase de sa blouse blanche. Petit rappel des mots les plus usités :


1. « Proactif » : plus actif qu’actif. Fréquemment utilisé en entretien d’embauche (« Je suis quel-qu’un de très proactif » - corvéable à merci, prêt à tout pour qu’on l’engage), le terme prend un sens un peu différent en interne : « Les gars, maintenant, il va falloir être proactifs » , à traduire par : « Les gars, le chef veut connaître l’avancée du projet, maintenant il va quand même falloir bosser un peu. »

2. « REx » et « ROI » ne sont pas les clébards du patron. REx est un Retour d’expérience. Un bilan, donc. Et ROI un return on investment, ou retour sur investissement, sur lequel on n’a souvent, « au jour d’aujourd’hui », que « très peu de visibilité ».

3. « n + 2 » : le chef de mon chef ; ou « n + 3 » : le chef du chef de mon chef. « Mon n + 2 a demandé à me voir » peut se traduire par « je suis admis dans le saint des saints ; ils ont enfin compris que Durand (le n + 1) était un con ».

4. « One-to-one » : réunion de deux personnes. Difficilement traduisible par « face-à-face » - trop belliqueux -, ou « tête-à-tête » - trop intime. Le franglais a parfois du bon.

5. « One-to-one skip level ». Réunion à deux, l’autre étant le chef du chef. Autorise à nourrir des espoirs fous. Voir plus haut.

6. « Process » : succession d’activités. Le « process » de marcher, par exemple, consiste à mettre un pied devant l’autre. Tout ingénieur qui se respecte est soit en phase « projet », soit en phase « process » le passage de l’une à l’autre étant souvent hautement périlleux.

7. « Prioriser ». Lorsqu’on entame un projet, on commence sagement par « prioriser les besoins » - établir un ordre de priorité -, tout en sachant parfaitement qu’au stade « process », le foutoir sera de mise. Mais on peut quand même essayer.

8. « Processus-métier » : dérivé de process. Prononcé par le DG, « Il faut formaliser le processus-métier » peut se comprendre comme : « Il va un jour ou l’autre falloir qu’on m’explique en quoi consiste le boulot de ces types. »

9. « Impacter » : influencer. Se conjugue souvent de façon désespérée. « Mon projet a-t-il impacté les résultats annuels ? » . Autrement dit : « Ce que je fais dans cette entreprise sert-il, oui ou non, à quelque chose ? »

10. « Je reviens vers vous » : en début de mail, formule engageante, utilisée pour mettre du liant, amortir éventuellement la requête, adoucir les moeurs de l’entreprise. Le mail se terminera alors par l’ineffable « bien cordialement ».

 






Partager cet article

Repost 0
Published by Super consultant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Super consultant
  • Le blog de Super consultant
  • : site dédié à la vie chez Publicis et tous ses à-côtés. Divers thèmes sont abordés : social, management, politique, organisation, travail, économie,etc...
  • Contact

Recherche

Liens